YOGA: ashtanga vinyasa yoga, hatha yoga

ASHTANGA VINYASA YOGA


L'ashtanga yoga, décrit dans les textes védiques, réactualisé dans le monde entier par Sri K. Pattabhi Jois (1915-2009) est un des système de yoga thérapeutique complet. Apprentissage du souffle, alignement postural, concentration visuelle, synchronisation du mouvement… La respiration associée au mouvement crée une séquence fluide, ininterrompue, chorégraphiée.
Le système immunitaire est renforcé, le corps détoxifié, plus souple et ferme; l’esprit clair, apaisé et dispos.
J'enseigne les bases de la pratique aux débutants et donne, au fur et à mesure, les exercices équilibrants les plus appropriés;  j'ajuste et réajuste les ashtangis plus avancés.
L’ashtanga yoga n’est ni une religion ni une confession de foi. Aucune expérience préalable n’est requise, le cours est ouvert à chacun.


Séances personnalisées et coaching: 
Ce cours est adapté aux besoins de l'élève, qu'il soit déjà pratiquant ou non. C'est une forme d'intégration posturale via la pratique du yoga. 
Selon la pertinence de la situation et le souhait de l'élève, j'ajuste et j'agis également en profondeur, sur les fascias notamment, par des pressions sur des points stratégiques (en général les méridiens, en particulier d'après le ressenti et le répondant du corps de l'élève). Ces différents touchers sont extrêmement efficaces et utiles; la qualité du ressenti psycho-corporel, la condition de santé, enfin l'évolution dans la pratique du yoga (je ne parle pas de performance mais d'aptitude) se trouvent facilitées, vivifiées, accélérées, amplifiées.



Il existe de nombreuses références au sujet de l'efficacité du yoga dans les traitements post-traumatiques, la rééducation physique post-accidentelle, rééducation neurologique (coordination et sensibilité) etc. Les bienfaits pour les personnes dites handicapées (physiques ou psychiques ou les deux) ou autistes sont remarquables. Retrouver ou trouver confiance en soi, créer ou recréer un espace intime, un territoire à soi, (essentiel dans une vie dépendante, en institutions, groupes, etc) 

Si l'élève ne peut bouger (temporairement ou en permanence) partie ou tout du corps, je le mobilise, l'aide à se mettre en posture ou l'y met complètement en veillant à ce qu'il respire et contracte correctement. 
Si l'élève ne peut parler, ou entendre, je fais en sorte de me faire comprendre par d'autres moyens que le langage verbal.
Si l'élève ne peut voir... bref: j'utilise ses moyens à lui pour communiquer.

TANT QUE VOUS POUVEZ RESPIREZ, VOUS POUVEZ FAIRE DU YOGA.
Et faire l'expérience, dans votre cadre limite, de votre liberté.

Pourquoi et comment est-ce que j'aime travailler avec ces différentes personnes là?
Mon cousin est né malformé suite à un problème pendant la grossesse. A l'époque la prise en charge n'a pas été faite correctement et C. n'a jamais parlé hormis quelques mots lancés comme des onomatopées. Nous avons quelques années de différences et j'ai donc grandi à ses côtés, c'était normal. Il m'a fallu quelques années de plus pour comprendre, à l'adolescence, que tout le monde n'était pas à l'aise avec les personnes handicapées. J'ai continué de côtoyer et rencontrer ces personnes  dans et hors milieu; veilles dans des centres pour résidents semi-autonomes, danseuse dans l'association "danse-habile" à ses tout débuts; rencontres "de hasard" aux quatres coins du monde
j'ai accueilli et j'accueille ces rencontres comme des moments de grace, des cadeaux. 
Le fait de ne pas appartenir à une structure institutionnalisée me donne un certain angle d'approche un peu différent, que l'élève ressent et exprime rapidement. 


pour terminer, cet article si représentatif des bienfaits du yoga - quand l'Orient et l'Occident se rencontrent. 



Si vous aimez la rencontre de Menuhin et Iyengar,
If you like the Menuhin and Iyengar meeting, read the following

Yehudi Menhuin “ The most famous Yogi violinist”
Written by Frank Arrigazzi


Yehudi Menuhin was born in 1916. He was a child prodigy on the violin, who became very famous from an early age throughout all Europe and North America.

Around his thirties, he was suffering from a variety of muscle and skeletal aches and pains,and one day while waiting for his appointment to see an osteopath, a small book on Yoga caught his attention.
Menuhin, soon after being fascinated with that Yoga book decided to find a Yoga teacher. In one of his travels to India, after trying with different teachers, he become associated with the very influential and famous Yoga legend BKS. Iyengar - who is still teaching to this date.

They became very close friends and following the programme of asanas that Iyengar prescribed for him, Yehudi's muscular pains disappeared completely.

Menuhin wrote that "yoga made its contribution to my quest to understand consciously the mechanics of violin playing", he also called Iyengar "my best violin teacher".

He therefore invited Iyengar to leave India with him as his private tutor. Iyengar accepted the invitation, and travelled with Menuhin to Britain, France and Switzerland, giving his first demonstrations in all those places.

Iyengar met and taught some of the most famous musicians and artist of the time, such as the pianists Sir Clifford Curzon, Lilli Kraus, and the cellist Jacqueline du Pre. Iyengar also met in that period with Queen Mother of Belgium, Queen Elisabeth.

Yehudi and Iyengar formed an extremely close friendship relationship which lasted until Menuhin's death more than forty years later in 1999.

Yehudi was also an environmentalist and advocated vegetarian who warned of the dangers of eating white rice, white bread, and refined sugar.

Thanks to his dedication to Yoga, Yehudi Menuhim has contributed to the expansion of the Yoga teachings of BKS. Iyengar in the West.

Articles les plus consultés